cllancelps

À côté il posa une transparente boîte en micasoigneusement fermée, dans laquelle apparaissait, enroulée maintes foissur elle-même, une feuille métallique d'épaisseur presque nulle, ajouréeavec une finesse telle que seul un fort microscope en eût révélé chaquedétail. À l'oeil nu on ne pouvait que deviner les contours aériens decet ouvrage de fée, minuscule cylindre occupant à peine la vingtièmepartie de son contenant.Le jouvenceau ouvrit un sac de toile haut de quelques centimètres, d'oùil fit choir dans le plateau de tulle, en couche uni forme, du charbonde bois concassé en menus fragments. Puis, frottant une allumette, dontla flamme, promenée sous le plateau, envahit le combustible entier, ilétablit sur le brasier improvisé la boîte diaphane, qui ne surplombanulle part.Après nous avoir enjoint d'épier assidûment le délicat rouleaumétallique, prêt à subir une merveilleuse transformation, l'adolescentévoqua tout haut de lointains souvenirs.Dès sa petite enfance, Noël avait fait l'apprentissage de la vie erranteavec un vieil artiste nommé Vascody, qui, s'accompagnant sur la guitare,utilisait pour chanter en plein vent les restes d'une admirable voix deténor. À la fin de chaque séance, Noël dansait et quêtait. pull ralph lauren pas cher
Pendant les haltes, Vascody charmait l'enfant en lui parlant de sajeunesse, revenant souvent à certaine période glorieuse où, de vingt àtrente ans, il avait triomphé au théâtre. L'apogée de sa courte carrièreétait marquée par la Vendetta, dont il avait, en 1839, créé à l'Opérale rôle principal. L'auteur, le comte de Ruolz Montchal, avaitprécédemment donné à l'Opéra-Comique un petit ouvrage: Attendre etcourir, composé en collaboration avec Fromental Halévy; Vascody, qui,simple débutant, y tenait un modeste rôle, avait alors frappé par sabelle voix le comte de Ruolz, prompt à le choisir plus tard entre touscomme protagoniste de la Vendetta.En interprétant cette dernière oeuvre, Vascody connut de rayonnantssuccès. Son organe pur et généreux déchaînait chaque soirl'enthousiasme.Mais, à la suite d'un accident de larynx, il dut, en pleinépanouissement, quitter le théâtre et vivre d'enseignement vocal. Dansl'extrême vieillesse, privé d'élèves, il chanta dans les rues, guitareen main, et recueillit quelques aumônes grâce à de belles notespersistantes. doudoune sans manche ralph lauren Conduit un jour à Neuilly par les hasards de son existence nomade, ilfranchit la grille ouverte d'un jardin et entonna au pied d'unetranquille maisonnette le grand air de la Vendetta.Au bout de quelques mesures, un vieillard parut sur le seuil enmurmurant avec émotion:«Oh! cette voix... cette voix... polo ralph lauren france
Seigneur, est-ce possible?...»Puis, s'avançant, le nouveau venu s'écria soudain en joignant les mains:«Vascody!... C'est lui, c'est bien lui!.


评论